Mobilité verte : comment s’y mettre ?

La mobilité verte est l’un des axes de combat pour un monde écologique. Elle est au cœur des projets de constructions des villes intelligentes et donc de l’avenir. Mais déjà aujourd’hui, plusieurs collectivités prennent des initiatives pour favoriser son essor. Ainsi, ils encouragent les moyens de transport propres pour les déplacements de courte et moyenne distance. Quant aux déplacements sur de longues distances, il existe également des choix intelligents et verts.

Les moyens de transport écologique à privilégier sur de courtes distances

Ils se limitent aux déplacements "domicile-loisirs" ou "domicile-travail". Autrement dit, ils sont limités aux centres urbains et constituent des alternatives crédibles pour une mobilité verte.

La marche

Elle n’occasionne aucune pollution environnementale. Au contraire, le choix de marcher quelques kilomètres permet de limiter la pollution. En effet, 1 km effectué à pied permet d’économiser 280 g de CO2. Idéale pour les petites courses, elle a de nombreux avantages pour la santé et diminue considérablement les risques d’accidents.

Le vélo

Plus rapide que la marche, le vélo est un moyen de transport actif. Il combine tous les avantages liés au bien être qu’offre la marche. Quant au vélo électrique, il est aussi classé parmi les moyens de transport vert en raison de sa faible consommation en énergie électrique. Il n’émet aucun gaz à effet de serre et permet de couvrir plus rapidement de petits trajets sans être pris dans les embouteillages.

La trottinette et le scooter électrique

Autrefois réservées à la couche juvénile, les nouvelles versions de trottinettes électriques sont adaptées à tous. Elles permettent de se déplacer facilement sans être entravé par les encombrements de la route. Quant au scooter électrique, il offre une plus grande flexibilité et puissance. Il n’émet aucune pollution et constitue de ce fait un moyen de mobilité vert à privilégier pour couvrir les distances relativement longues.

Les transports en commun et le covoiturage

Même s’ils fonctionnent grâce à des énergies fossiles, encouragé les transports en commun est un choix pratique. Ils constituent l’une des solutions les plus efficaces pour l’éco-mobilité. Ils permettent de réduire considérablement l’impact carbone lié aux déplacements urbains en réduisant la circulation. Dans la même optique, les collectivités encouragent le covoiturage. Ces deux options permettent de limiter le réflexe à avoir systématiquement recours aux voitures individuelles pour ses déplacements.

Les moyens de transport verts à privilégier pour effectuer de longues distances

Au-delà des grandes villes, la liaison des grandes distances est un véritable enjeu pour la mobilité verte. En attendant le perfectionnement des différentes innovations en cours dans le domaine, il existe quelques alternatives moins polluantes à privilégier.

Le métro et le train

Moyen de transport en commun par excellence, le métro a une consommation en énergie dix fois inférieure à celle d’une voiture. Elle permet de relier de grandes distances avec un important gain de temps. Plus économique que les moyens de déplacement individuel, il expose moins aux risques d’accidents. Il a également l’avantage de permettre au voyageur de s’occuper pendant le trajet.

Les voiliers pour relier deux continents

Plus lent que l’avion et les paquebots, le voilier est vraiment l’un moyen de transport qui émet le moins de pollution possible. Il occupe la 3e place après la marche et le vélo en termes de pollution. Contrairement aux avions et aux paquebots qui sont de loin les moins de transports les plus polluants de la planète, le voilier a un impact carbone négligeable.

En plus de la préservation de l’environnement, les moyens de transport verts ont de nombreux autres avantages. Ils sont moins stressants et peu coûteux pour les budgets des ménages. Essentiellement actifs, ils concourent à l’entretien physique. Quand ils sont utilisés pour relier de courtes distances en villes, offrent une plus grande indépendance et un gain de temps considérable.

Laisser un commentaire